ALYSSON - Dégrilleurs hydrauliques et machines spéciales
Généralité:
    L'énergie de l'eau fait tourner la turbine qui entraîne le générateur électrique (en général un alternateur).La forme et les caractéristiques des turbines dépendent des catégories d'installations hydrauliques dans lesquelles elles sont employées. La plus ancienne turbine est la roue à aube qui se servait du poids de l'eau pour créer de l'énergie.
 
    Le choix d'un type de turbine se fait à partir des caractéristiques hydrauliques d'un site : hauteur de chute, valeur de module et variabilité de débit sur l'année.
 
    Il existe deux familles de turbine :
                                      - La turbine est à action lorsque les pressions à l'entrée et à la sortie de la roue sont égales ( Pelton, Banki et Turgo )
                                       - La turbine est à réaction lorsque la pression à l'entrée de la roue est plus grande que la pression à la sortie ( Kaplan, groupe bulbe et Francis )
 
 
                                  La turbine Pelton : L'énergie potentielle de l'eau venant de la conduite forcée est transformée en énergie cinétique par l'action d'un jet d'eau sur les augets de la roue. Ces derniers, en forme de cuillère, sont placés autour de la roue et reçoivent l'eau par un ou plusieurs injecteurs. Elle est conçue pour les hauteurs de chute importante avec de faible débit d'eau.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                                     La turbine Banki : a un flux transversal. C'est à dire que l'eau s'écoule à travers les pales de la turbine. Comme une roue à aube , l'eau entre par le côté de la turbine mais ici elle ressort par le côté opposé. En traversant ainsi deux fois les pales de la turbine, cela a deux avantages: l'efficacité est améliorée et cela permet aussi de nettoyer la turbine des débris qui pourraient l'obstruer. Ce type de turbine opère à basse vitesse . Elle s'utilise sur des hauteurs de chute moyennes. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                                       La turbine Turgo :est conçue pour des hauteur de chute moyenne. Développée par Gilkes comme une variation sur la modification de la Pelton. Son rotor est moins coûteux que pour une Pelton. Elle ne requière pas un compartiment étanche comme la Francis. Elle a une vitesse plus élevée et une capacité de gérer un flux plus grand qu'une Pelton de même taille.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                                         La turbine Kaplan :est parfaitement adapté au basse chute d'eau et au fort débit, avec une roue à hélice dont les pales peuvent s'orienter en fonction des débit utilisables. Elle se sert de la force d'écoulement de l'eau pour fonctionner.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                                         Le groupe bulbe : c'est une variante de la turbine Kaplan où le rotor est placé dans une enveloppe fuselée installée horizontalement dans le tunnel de la centrale. Elle est conçue pour les gros débits et au basse chute.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                                        
                                           Les turbines Francis :sont utilisées pour les moyennes chutes et des débit moyen et peuvent développer des puissances importantes . La roue fixe est montée au centre d'une "bâche spirale" à l'intérieur de laquelle se trouve le distributeur. Cette "bâche" est une conduite en forme de colimaçon de section progressivement décroissante. La bâche est dimensionnée de façon à ce que le débit passant à travers reste constant.
 
Site web fourni par  Vistaprint
Site web
fourni par Vistaprint